Risque de renversement latéral des chariots de manutention: des alternatives à la ceinture de sécurité

La grande majorité des chariots sont équipés d’une ceinture de sécurité dont l’efficacité en cas de renversement latéral est reconnue. Cependant, dans certaines situations de travail, ce dispositif est peu utilisé car contraignant pour le conducteur. D’autres dispositifs de protection sont pourtant efficaces contre le risque d’éjection et adaptés à l’environnement de travail, comme les portillons, les portières ajourées/partielles ou bien les cabines fermées.

Les portillons les plus efficaces pour retenir le cariste à l’intérieur de la cabine doivent comprendre au moins deux points de fixation à l’arrière sur la structure de la cabine et un à l’avant. Leur structure doit également être la plus obstruante possible et située en partie haute de la face latérale de la cabine. Enfin, le point le plus haut du cadre du portillon en position fermé doit être situé juste au-dessus du niveau de l’épaule du cariste.

Le choix du dispositif de retenue sera déterminé par l'examen d'adéquation (obligation réglementaire depuis 2005) du chariot de manutention c'est-à-dire son aptitude à l'emploi.

Source INRS